Qu’est-ce que ça coûte pour élever une famille dans les provinces Maritimes ?

Beaucoup plus qu’on penserait, comme démontre le nouveau rapport sur le salaire convenable
June 25, 2018

(Halifax, NS)----Le montant dont une famille de quatre personnes a besoin quand les deux parents travaillent à temps plein- un salaire convenable--est 19 $ par l’heure à Halifax, 18,18 $ à Saint Jean et 17,75 $ à Antigonish.

Pour Halifax comme pour Antigonish, les taux de salaire convenable ont peu changé depuis 2016, quand ils étaient 19,17 $ et 17,30 $ respectivement. Dans les deux cas, l’inclusion de l’Allocation canadienne pour enfant sur une année complète et son indexation en fonction du coût de la vie ont permis de couvrir en grande partie ou en totalité l’augmentation des dépenses.

“La comparaison de 2016 et 2018 démontre que des salaires décents sont nécessaires et contribuent à résoudre les problèmes de pauvreté et d’exclusion sociale. On doit reconnaitre que les avantages financés par l’État jouent un rôle essentiel, dit l’auteur du nouveau rapport, » dit Christine Saulnier, directrice du Centre canadien de politiques alternatives en Nouvelle-Écosse.

Le logement, la garde d’enfants et la nourriture constituent les trois coûts les plus significatifs pour les familles. On a trouvé qu’Halifax était la communauté le plus cher à y vivre, à cause des coûts de logement et garde d’enfants. Saint Jean a des coûts très semblables d’Halifax, surtout les coûts pour la garde d’enfants, mais le logement et le prix d’électricité sont moins cher, pendant que la nourriture et les vêtements sont beaucoup plus couteux. Les coûts les plus significatifs pour Antigonish sont le logement, suivit par la garde d’enfants, et la nourriture, qui est plus cher qu’à Halifax.  

« Grâce à l’ajout de Saint-Jean, nous sommes encore mieux positionnés pour comprendre les différences entre les provinces maritimes et entre leurs collectivités de tailles et degrés de ruralité variés, et comment les familles pourraient être supportées par une système d’impôts juste et progressive, ainsi que la disponibilité des services abordables, » dit Natalia Hicks avec Saint John Human Development Council et l’auteur du rapport, Saint John Living Wage 2018.

Comme Hicks déclare en plus, « C’est évident que l’atteinte de revenus suffisants passe également par des coûts moindres, dont une bonne partie est mieux gérée au niveau sociétal grâce aux programmes sociaux et infrastructures publiques, y incluant le logement abordable, le transport publique plus disponible et un réseau public d’apprentissage précoce et de garde d’enfant. »

« Cela ne me surprends pas que les coûts de garde d’enfant sont les plus significatifs à Halifax (à 22 % du budget), et à Saint-Jean (à 21 % du budget) et arrivent au second rang à Antigonish (à 20 % du budget). Nous reconnaissons le fait que les deux administrations provinciales ont procédé à des changements à leur politique ayant trait à la garde d’enfant, mais les calculs démontrent que les changements doivent aller plus loin, » dit Tammy Findlay, l’experte en politiques de garde d’enfants et professeur a Mount Saint Vincent University. 

Dr. Findlay mets l’emphase sur le fait que : « Toutefois, en dépit de ces initiatives, les familles continuent à lutter pour couvrir les coûts élevés. Seules quelques-unes d’entre elles obtiennent de modestes subventions et la majorité ne peuvent trouver une réponse à leurs besoins dans l’ensemble de mesures axées sur le marché, même si elles peuvent se permettre de payer pour ce besoin. »

 « Le salaire convenable constitue un des éléments de notre boîte à outils destinée à aider les travailleurs à faible revenu à combler l’écart entre les revenus et les coûts. Le calcul du salaire convenable jette un éclairage sur ce qui doit être accompli pour soutenir les familles, et de façon plus générale les travailleurs à faible revenu, pour aider tout le monde à jouir d’une bonne qualité de vie, » affirme Colleen Cameron du Antigonish Poverty Reduction Coalition.

 

-30-

Le rapport, Travailler pour gagner sa vie et non vivre pour travailler, Des salaires convenables dans les Maritimes 2018, est disponible ici, www.policyalternatives.ca.

 Pour plus amples d’information et pour des entrevues, veuillez contacter :

Christine Saulnier, Directrice, du Centre canadien de politiques alternatives, bureau de la Nouvelle-Ecosse,  Christine@policyalternatives.ca, (902)240-0926.

 

Le Centre canadien de politiques alternatives (CCPA) est un institut de recherche indépendant et non-partisan qui se concerne sur  les enjeux de justice social, économique, et environnemental.

Le Antigonish Poverty Reduction Coalition est une alliance d’individus, groupes et organisations, préoccupée par l'allégement de la pauvreté en travaillant pour aborder les façons que la pauvreté affecte la santé et le bien-être dans notre communauté.

Le Human Development Council est un conseil de planification sociale qui coordonne et favorise le développement social du Grand Saint John.

 

 

 

 

Offices: